Accueil / Voyage Thaïlande / Bonne année et bon Songkran
Songkran-festival

Bonne année et bon Songkran

Les Thaïlandais sont toujours prêts à faire la fête.

Ainsi, le Jour de l’An.

Le Jour de l’An occidental.

Si, malgré l’insistance des commerçants mondialistes, Noël à du mal à percer en dehors de certaines zones embourgeoisées et occidentalisées des grandes métropoles, le Jour de l’An occidental, le 1er Janvier est une fête qui marque les esprits, surtout à Bangkok et dans les grandes villes.

De grosses fêtes sont organisées, avec souvent des feux d’artifices et des concerts.

Et entre trois et cinq jours fériés.

Le Jour de l’An Chinois ou “Spring festival”, fêté de façon exubérante à Chinatown (Bangkok) mais aussi dans certaines villes où la communauté chinoise est nombreuse.

Les dates sont subordonnées à la lunaison.

Là aussi, défilés, pétards, feux d’artifice concerts.

Et entre trois et cinq jours fériés.

Dans certaines régions frontalières, les Thaïlandais n’hésitent pas à fêter “Chaul Chnam Thmey” le Nouvel An Khmer, (dates fixées par l’horoscope officiel) l’entrée dans la nouvelle année des Cambodgiens et “Pimai” et le Nouvel An Lao qui tombe aux mêmes dates que le Nouvel An Thaïlandais.

Songkran, le Nouvel An Thaïlandais, a lieu du 13 au 17 Avril est “LA FÊTE” par excellence.

Quatre ou cinq jours fériés.

A l’origine c’était une fête de purification avant la nouvelle année. Issue du  bouddhisme theravada, elle était basée sur le calendrier lunaire.

Maintenant elle à lieu à date fixe entre le 13 et le 17 Avril.

Selon la tradition, qui s’amplifie d’année en année avec le développement des transports et la mobilité des Thaïs, les gens vont dans leur famille, pour présenter leurs respects à leurs aînés et leurs parents.

A l’origine ils leur versaient, ainsi qu’aux moines, un peu d’eau parfumée dans les mains.

Si cette tradition se perpétue, elle a pris de nos jours une dimension exubérante et se résume à de gigantesques batailles à coup de seaux d’eau.

Dans certaines villes, on assiste à des défilés de pick-up ou des personnes armées de grosses réserves d’eau, parfois glacées aspergent la foule au bord de la route qui réplique elle aussi en lançant des seaux d’eau ou à l’aide de pistolets en plastique dotés de réservoirs.

Tout cela aux crix de “sawat dii pi mai” (bonne année)

Difficile de rester sec.

Tuktuk_chiangmai_songkran

Mais avec la chaleur, rassurez-vous vous ne vous enrhumerez pas.

Attention : N’apportez pas vos appareils photo et vos smartphones, ou alors placez-les dans des emballages étanches.

C’est une fête populaire et bon enfant pleine de liesse et de convivialité.

Rassurez-vous, vous ne risquerez pas d’avoir faim, car tout au long de ces parcours, de nombreux stands de boissons et de nourritures de toute sorte, seront la pour vous régaler.

Traditionnellement aussi, malgré l’interdiction de vente, la consommation d’alcool est importante, donnant lieu parfois à des débordements et à des accidents sur le trajet du retour.

Songkran, avec le Nouvel An Chinois, donne lieu à de grands mouvements de population en Asie.

Ne boudez pas votre plaisir.

Redevenez des gamins, amusez-vous et profitez-en pour agrandir votre cercle d’amis thaïs.

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*