Accueil / Culture / Choses à ne pas faire en Thaïlande
choses-a-ne-pas-faire-en-Thailande

Choses à ne pas faire en Thaïlande

 

 

Malgré la barrière de la langue, la Thaïlande est un pays où voyager est facile, grâce à la grande gentillesse des Thaïlandais qui sont en général souriants et polis, et préfèrent le sourire à la confrontation.

Par contre, et la plus part des touristes purs et durs qui ne se rendent même pas compte qu’ils ne sont pas à Palavas les Flots devraient comprendre que pour les Thaïlandais, il y a des choses absolument sacrées qui sont les bases de l’Identité thaïlandaise.:

La Nation.

– Le Roi et la Famille Royale. (N’insistez pas lourdement avec l’anecdote Louis XVI)

– Le Bouddhisme.

Jay yen (cœur froid ; je ne m’énerve pas) est un leitmotiv que vous entendrez souvent si vous jouez les occidentaux pressés.

L’énervement, la colère, les conflits, sont des moyens de perdre la face et des handicaps dans une vie future.

Et vous verrez souvent les Thaïs sourire dans des situations qui pourraient devenir conflictuelles pour éviter de montrer leurs émotions.ne pas perdre la face, même s’ils n’en pensent pas moins.

Et à force de garder leurs émotions, il arrive que des Thaïlandais “pètent un fusible” et fassent des actes inconsidérés.

Si vous êtes impliqué dans une situation ou un Thaï perd la face et son sang froid, la situation peut rapidement devenir incontrôlable, et des formes extrêmes de violence peuvent se produire.

 

angry-man

choses à ne pas faire en Thaïlande

 

  • Evitez donc de vous énerver et de crier dès que quelque chose va mal.

Ça n’arrangera pas les choses, au contraire. En général il vaut mieux préférer la négociation à la confrontation.

Cessez donc de râler et de vous quereller à la moindre contrariété et n’envenimez pas les choses. Jay yen yen ! Cool ! Vous êtes en Thaïlande.

Et méditez ce proverbe thaï « lorsque le sourire n’est plus là, le couteau n’est pas loin »

  • Ne pas respecter le bouddhisme.

Dans un temple où quand vous rencontrez un moine, il faut montrer une forme de respect. Faîtes un wai, (salut avec les mains jointes) à la hauteur du front.

C’est une façon de saluer respectueusement sachant que le moine ne vous répondra pas. Ce n’est pas d l’impolitesse. C’est comme ça.

 

  • Ne pas manquer de respect au roi (même en photo).

Ne critiquez la monarchie.

Le roi est protégé par des lois de lèse-majesté très strictes en Thaïlande.

Et certains farangs (étrangers occidentaux) mais même certains Thaïs qui ont mis des articles tendancieux sur les réseaux sociaux en ont fait les frais.

Les thaïlandais ont une vénération pour leur Roi et pour toute la Famille Royale et sont très sensibles sur ce sujet.

 

  • Ne pas se moquer des Thaïs, ou critiquer la Thaïlande.

Les Thaïlandais qui sont un tantinet chauvins, voire nationalistes, très sensibles sur ce sujet et n’aiment pas que l’on critique leur pays. L’humour au second degré n’est pas leur point fort non plus.

 

  • Eviter de montrer les gens du doigt .

En Thaïlande, c’est un geste très impoli.

Pour désigner quelqu’un indiquez-le du menton, ou mieux, du regard.

 

  • Pointer ses pieds vers quelqu’un .

Dans le même ordre d’idée, c’est très impoli car les pieds sont considérés comme la partie la plus basse et la plus sale du corps.

Dans un temple ou une assemblée de moines, agenouillez-vous ou asseyez vous en tailleurs, les pieds tournés à l’opposé de ces personnages ou de Bouddha.

 

  • Ne pas retirer ses chaussures dans un temple, une boutique ou chez quelqu’un .

En Thaïlande, on retire ses chaussures lorsqu’on pénètre dans un temple, une boutique ou chez quelqu’un.

C’est une des bases de la politesse thaïe.

Rassurez-vous, personne ne vous volera vos chaussures laissées à l’entrée.

 

Ne pas se laver ou sentir mauvais :

Même dans la promiscuité des bus, des métros, des trains ou des salles d’attente, les Thaïs ne sentent pas fort comme les Français dans le RER ou le Métro aux heures de pointe.
Les Thaïlandaises sont férues de parfums français et donc, si vous voulez leur faire plaisir…

Mais n’oubliez pas de vous laver et de vous parfumer vous aussi.

 

  • Essayer de traverser n’importe où, n’importe comment .

En Thaïlande, la priorité est proportionnelle à la taille du véhicule.

Les piétons n’ont aucun droit.

N’essayez pas de forcer le passage, même via un passage protégé qui n’est là qu’à titre décoratif.

 

  • Consommer de la drogue (ou pire en vendre) .

La loi Thaïlandaise est particulièrement sévère à propos des drogues, de tous types de drogues, même ^pour votre consommation personnelle.
Il y a quelques années il y a eu une forte campagne contre la drogue et 3500 dealers ou supposés tels ont trouvé la mort, abattus par des policiers.

Cette horreur est terminée, mais les prisons thaïes ne sont pas des hôtels ****. Un homme averti en vaut deux.

 

  • Ne manquez pas de pudeur .

Les Thaïlandais sont très pudiques.

Dans les campagnes et même souvent dans les villes balnéaires sans les petits villages les filles et les femmes se baignent en short et en T- shirt.

Mesdames et mesdemoiselles, évitez d’afficher vos appats, à part sur les plages et ne portez pas des habits trop suggestifs.

 

 

  • Ne soyez pas overstay .

C’est-à-dire respectez la durée de séjour de votre visa.

Les services de l’immigration n’aiment pas du tout les dépassements même de deux ou trois jours.

L’amende est de 500 bahts par jour et au bout d’une certaine période, c’est la prison, l’expulsion et l’interdicrion de revenir en Thaïlande.

 

Ne croyez pas qu’en tant qu’étranger, vous avez tous les droits :

Vous ne pouvez pas tout vous permettre parce que vous êtes étrangers. (farang).

Les Thaïlandais n’ont jamais été colonisés et n’ont aucun complexe vis-à-vis des occidentaux.

Ne vous comportez pas comme un Thaï ne se comporterait pas.

 

Evitez la prison :

 

Passer par la case prison.

Les prisons thaïlandaises ne sont pas un lieu de villégiature recommandé. Les geôles ne sont pas des hôtels****.

Sauf si vous voulez faire une étude sociologique ou écrire un roman pour faire pleurer dans les chaumières, évitez d’aller en prison en Thaïlande.

derrière vous, c’est une autre facette du pays que l’on découvre. Juste pour info :

http://www.thailande-fr.com/societe/11828-prisons-thailandaises-bienvenue-en-enfer

Se battre avec un Thaïlandais

Même si vous n’êtes pas en tort, même si votre adversaire n’a pas l’air d’assurer, c’est une très mauvaise idée. Sachez d’abord que la boxe thaïe est le sport national en Thaïlande, et que la plupart des Thaïlandais possèdent au minimum quelques rudiments de Muai Thaï.

Ensuite même si vous pouvez avoir le dessus sur un Thaïlandais, vous n’aurez aucune chance contre les dix autres qui arriveront instantanément pour lui porter secours. Pas la moindre hésitation : quand on peut tabasser un farang, on y va généralement de bon coeur en Thaïlande.

 

 

 

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*