Accueil / Non classé / D’autres raisons qui me font aimer la Thaïlande
aimer la Thaïlande

D’autres raisons qui me font aimer la Thaïlande

La Thaïlande est (avec le Laos) le pays de la gentillesse. Presque autant que la Birmanie, où à part ces salauds de généraux, les gens sont champions du monde.

Dernier exemple en date : Hier, j’ai acheté une rangée de bananes pour 10 Bahts et la vendeuse m’en a offert une deuxième rangée. (44 Bahts = 1 €)

La Thaïlande est le pays de l’application de la loi :

La Thaïlande est le pays du soleil. A part aujourd’hui où il a plu tout l’après-midi. Mais c’est une pluie tiède qui rafraîchit à peine l’atmosphère ; (28 chez moi en ce moment) Mais il y a des fois où ‘’il te pétait un de ces putains de cagnasse !’’, comme disait un de mes ami ‘’miladiou’’, avec un accent dont le côté rocailleux n’avait d’égal que le ton chantant.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Thaïlande est le pays du sommeil. Oui aussi ! Les Thaïs dorment partout (voir mon album de photos ‘’Arrête de ronfler’’) et dans n’importe quel environnement sonore (Bus avec la télé à fond, marchés particulièrement bruyants, motorbike, remorques de camions, karaokés, au milieu de gens qui discutent – et parfois les discussions sont animées à la limite des cris- restaurants avec là-aussi la télé à fond.

Les bébés aussi sont des spécialistes de l’endormissement en milieu fracassant. Et jamais on ne dira : « Chtttttttttttttttt ! Le bébé dort ! » Ils ne comprennent absolument pas si tu demande à ce qu’on baisse la télé parce que tu n’arrive pas à dormir. « Tu es un extraterrestre, ou quoi ? »

La Thaïlande est le pays de la sécurité : Ben tiens ! A Bangkok, on a installé je ne sais combien de cameras de surveillance, mais il n’y a rien derrière, ni enregistreurs, ni écrans, ni gardiens. Authentique !

Mais je me suis beaucoup baladé dans Bangkok, la nuit, même dans des quartiers pas trop cleans et je n’ai jamais eu l’ombre d’un soupçon de danger.

 PIC_0096

La Thaïlande est le pays des effets d’annonce : Ben Tiens ! Les caméras de sécurité ci-dessus, par exemple dont l’annonce est parvenue jusqu’en France.

Et la lutte contre la contrefaçon. Annonce récente : la police a détruit 1 000 000 d’objets contrefaits. C’est quoi 1 000 000 à coté des centaines de millions de CD, de DVD, de montres, de sacs Vuitton, de T-shirts et de chaussures de sport de grandes marques, de parfums qu’il y a partout sur les marchés ou dans les centres commerciaux: C’est peanuts ! Un peu comme les résultats de la douane et de la police anti-drogue française : Ils arrêtent 5 à 7 % du trafic ! Que penseriez-vous des cheminots si seulement 5 à 7 % des trains arrivaient à destination ? Que ce sont des charlots ! Déjà que vous râlez comme des malades à la moindre grève ou au moindre retard de train. Pourquoi ne râlez-vous pas aussi à propos des maigres résultats des brigades anti-drogue ? Et pourtant, c’est avec votre pognon, quand même !

Revenons à nos moutons !

La Thaïlande est le pays de la contrefaçon : Eh ! Oui ! Selon le modèle économique asiatique, la copie est un hommage au créateur de l’original. Mais nous voulons absolument imposer NOTRE modèle économique. Et social aussi, d’ailleurs.

Lors de mon premier voyage ici, on m’a montré une copie de Mercedes ! Rien que ça ! Plus belle qu’une vraie !

J’ai aussi vu des copies de Harley-Davidson, faites avec des bases de Honda Shadow, cinq fois moins puissantes.

Un des premiers à râler contre la copie illégale de CD, c’est Sony Music. Alors pourquoi son cousin Sony fabrique-t-il des graveurs de CD et de DVD ? Il y en a un qui pleure et l’autre qui épluche les oignons, comme disait Coluche. Il nous manque celui-ci. Il faut dire qu’il aurait un sacré boulot ces derniers temps, avec les tribulations de Cesarkosy et de Hollande, plus toutes les mesures ultra-sécuritaires et celles contre la crise.

N’oublions pas que l’économie japonaise a commencé avec des copies dans les années 50/60. Les premiers Canon et Nikon étaient tout simplement des copies de Praktika et de Leica.

L’industrie chinoise lui a emboité le pas.

En tout cas, si vous venez à Bangkok, ne manquez pas de faire un tour au Pantip Piazza, le temple de l’informatique. Imaginez un centre commercial comme celui de la Part-Dieu à Lyon (pour ceux qui connaissent, il fut lors de sa construction, le plus grand d’Europe.) avec deus étages de plus : Plusieurs milliers de boutiques essentiellement tournées vers tout ce qui touche à l’informatique. Vraiment impressionnant. Dans ce centre commercial, des dizaines de petits étals avec rabatteurs qi vous proposent des copies de logiciels, de CD de musique, des DVD et des ‘’sexy-movies’’. De temps en temps, une descente de police. Le premier étal se fait fouiller par un bataillon qui ne trouvera rien de compromettant car il n’y a que des catalogues de jaquettes.

La copie se fait ailleurs, sur un coup de téléphone. Le temps de la première perquisition, tous les catalogues des collègues disparaissent, pour réapparaître une demi-heure plus tard après le départ des pandores. Et le lendemain, gros article dans le Bangkok Post (Le principal journal Thaïlandais en langue anglaise) censé rassurer l’économie mondiale. Je viens de vous le dire : La Thaïlande est le pays des effets d’annonce 

La Thaïlande est le pays des karaokés. Même si ce sont les Japonais qui semblent avoir inventé ce genre de divertissements. Il y a des émissions de télé où les clips sont sous-titrés à la vitesse de la musique. Il y a toute une kyrielle de Thaïs, en voyage organisés qui chantent dans le ‘’resort’’ (sorte d’hôtel club avec des petits cottages et des bungalows) derrière chez moi. Heureusement, ce soir, ils chantent plutôt pas trop mal (n’exagérons pas, quand-même) et la sono est bonne et pas saturée. Ils vont s’arrêter vers 10h30 ou 11h00. Houuuuuuuu ! J’ai été trop rapide, il y en a un qui est entrain de massacrer un truc de Elton John et en Thaï, en plus. Je ne suis pas fana, mais ça m’amuse beaucoup.

Et surtout, la Thaïlande est le pays des Thaïlandais. Et, comme l’Asie du Sud Est et la Chine, de toutes sortes d’ethnies. Je ne vous en dresse pas la liste.

Et les Thaïlandais, chacun d’entre eux est un poème. Je crois que plus je les découvre et moins je les comprends et plus je les admire et les aime.

Vous pouvez vous poster au biord d’une rue ou d’une route, et au bout d’une heure, vous pouvez être sur d’avoir vu quelque chose d’original ou d’étrange (pour nous) : Amazing Thailand comme dit le smogan du Tourist Authorithy

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et surtout, la Thaïlande est le pays des Thaïlandaises.

Et les Thaïlandais, chacun d’entre elles est un poème. Les femmes aussi, plus je les découvre et moins je les comprends et plus je les admire et les aime.

Et n’allez pas croire que si la prostitution est plus visible que dans nos pays, toutes les Thaïlandaises soient des ladys-bars.

D’ailleurs, à Pattaya, par exemple, ville célèbres par ses bars, elles sont en passes d’être détrônées par les filles venues des anciens pays du bloc soviétique.

Conclusion.

Vous avez raison 

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*