Accueil / Destinations / FerDex en scooter (6ème partie) : Nakhon Sawan – Ang Thong – Bangkok.
FerDex en scooter (6ème partie)

FerDex en scooter (6ème partie) : Nakhon Sawan – Ang Thong – Bangkok.

Ensuite direction Nakhon Sawan.

Route à 4 voies assez tranquille mais pas très passionnante. Paysage agricoles, rizières sèches après la moisson, etc. Elles sont tellement plus belles lorsque le riz est vert de tellement de nuances, selon le degré de pousse. Les paysans maîtrisent l’irrigation des rizières et peuvent la forcer sur telle ou telle parcelle.

Et comme chaque parcelle n’est pas irriguée de la même façon, elles sont à des degrés d’avancement divers, et donc de couleurs différentes allant de la terre parsemée de lignes de touffes vertes au beige doré, en passant par les 53 nuances de vert.

Nakhon Sawan, ville assez grande le long du début de la Chao Praya River qui, comme moi continue vers Bangkok.

Ville sympa même si l’hôtel où je séjourne est un tantinet ky niaw (radin) et gagnerait à être plus propre.

J’y fais une belle rencontre avec Helena, connue sur Badoo, le site de prédilection de Daniel qui devrait vous en parler dans une interview prochaine, s’il n’est pas trop occupé à lutiner des Thaïlandaises.

La ville se prépare pur le Nouvel An Chinois qui doit avoir lieu dans quelques jours.

En Thaïlande de très nombreux Thaïs sont en fait de descendance chinoise à tel point que 24 des 25 familles les plus riches du pays sont originaires de l’Empire du Milieu.

Le Spring Festival (Nouvel An Chinois ) est une fête très suivie, dont les festivités peuvent durer jusqu’à une semaine.

Je continue ma route jusqu’à Ang Thong.

J’avais le choix de passer par Lopburi, la ville des singes.
A l’origine, ils vivaient dans un temple, mais maintenant ils ont essaimé dans toute la ville. Et ils y sévissent presque comme ceux de Jaipur très bien décrits dans les émissions de France 5, “Gang de Macaques”
https://www.youtube.com/watch?v=KBjFo6npQdk

Je n’ai pas trop envie d’avoir à courir après mon téléphone ou mon appareil photo.

Ang Thong est une petite ville assez sympathique.

Je n’y reste qu’une nuit, dernière étape avant Bangkok.

J’aime bien ces petites villes sans prétention où la main du touriste n’a pas encore trop mis le pied.

L’entrée dans Bangkok se passe plutôt bien, malgré un embouteillage d’au moins 30 km. Je ne me perds pas, comme la dernière fois, dans l’immense échangeur où une multitude de routes à 4 voies et d’express-ways se croisent en 3 dimensions.

Pendant plusieurs kilos (kilomètres) chaque arrêt (blocage du à un bus ou un camion, feu rouge, etc.) je retrouve le même mototaxi, chargé d’un gros colis ficelé sur sa selle. Chaque fois, on discute un peu et lorsqu’il doit quitter cette route il lève son pouce, voulant me signifier que je me débrouille plutôt bien dans ce trafic jam.

Je suis flatté.

Je reste plusieurs jours à Bangkok dans le quartier de Tewet, où commence l’intrigue de cette magnifique histoire d’amour un tantinet déjantée, “Sans tabou ni trompette”. (https://www.youtube.com/watch?v=KBjFo6npQdk)

Je trouve assez plaisant de voyager en scooter dans Bangkok. Je trouve que c’est plus facile d’y circuler qu’à Chiang Mai. Il faut dire que je connais mieux la ville, l’ayant sillonnée dans tous les sens à pied, en BTS (skytrain), en MRT (métro), en Chao Praya Express Boat, en taxis et motos taxis ainsi qu’en bus.

Et puis lorsqu’on a fait de la motorbike en Inde, on peut en faire partout.

Sur un Khlong, la Ville de Bangkok a essayé de reconstituer une fausse imitation d’une simili copie de marché flottant à l’ancienne.

Ça sonne tellement faux : Les chapeaux des vendeuses sont trop neufs. Les sourires trop alambiqués.

C’est plutôt du folklore, mais il est accompagné d’un marché d’orchidées toutes plus magnifiques les unes que les autres.

Voici quelques photos, dont celles des magnifiques orchidées et autres nfleurs : https://plus.google.com/photos/114618816216547539202/albums/6122981478940840369?authkey=CIvP5LXm4-XiAw

Je prends la route que j’ai voulu éviter et que, à l’aller, la Poste Thaïe a fait suivre à mon scooter

Je passet une nuit à Cha-am, citée balnéaire fort touristique.

Beaucoup de touristes thaïs et pas mal de farangs.

Puis je rentre dans mes pénates Ban Kroutardes, avec une seule étape à Cha-Am, ville balnéaire bondée de farangs.

Là, il faudra que je trouve une autre maison. La charpente de celle que j’habite actuellement est en train d’être dévorée par les phrouaks (termites) et je n’ai pas envie de recevoir la toiture sur la tronche au cours d’une sieste, crapuleuse ou pas.

Mais je n’en trouverai pas d’aussi bon marché surtout à 100 mètres de la mer.

Je vais me retrouver à l’arrière du village ou dans la cocoteraie.

J’espère que cette série de textes vous a intéressé, vous aura fait voyager et vous aura donné envie de venir faire un tour en Thaïlande.

Mais pas trop nombreux, quand même !

555

(5 se dit Ha! en Thaï. Donc 555 = Ha ! Ha ! Ha !, l’équivalent pour les Thaïs SMSisants de LOL ou MdR)

Et n’hésitez pas, SVP, de mettre des commentaires, même rapides, sur le site et à vous abonner pour ne rien rater.

FerDex

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*