Accueil / Destinations / Les villes du Sud de la Thaïlande (Côte du Golfe du Siam)
Les villes du Sud de la Thaïlande (Côte du Golfe du Siam)

Les villes du Sud de la Thaïlande (Côte du Golfe du Siam)

Petchaburi (Phetburi ou Muang Phet).

A 160 km au sud de Bangkok, Petchaburi, est la véritable porte du golfe du Siam et des plages du sud.

Cette ville comporte de très nombreux temples. Sur la colline historique Phra Nakhon Khiri avec des temples et le palais du roi Mongkut. Vous y découvrirez un magnifique panorama notamment au coucher du soleil.

Les grottes de Khao Luang le sanctuaire troglodyte de Khao Bandai-it méritent le détour.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi, par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument.

Goûter la spécialité locale, le khanom jiin thawt man, des nouilles et de la terrine de poisson épicée ainsi que certains desserts succulents que vous pourrez trouver au marché de nuit.

Vous trouverez aussi de nombreux restaurants.

Ne manquez pas le parc national de Kaeng Krachan, le plus grand du pays (3000 km²). Il comporte des chutes d’eau et des grottes, ainsi qu’une grande quantité d’animaux sauvages et une flore luxuriante.

 

Cha-Am :

C’est la station balnéaire, assez proche de la capitale, privilégiée des Bangkokins qui viennent en bus passer les week-ends.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi, par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument.Bangkok

Le logement y est souvent assez cher, soit en petits hôtels, soit en studios ou en appartements.

 À voir entre Cha-Am et Hua Hin, Phra Rachaniwet Marukhathayawan, le magnifique palais Royal construit pour la villégiature estivale par le roi Rama VI.

Les activités sont celles des stations balnéaires.

 

Hua Hin.

Assez importante station balnéaire sur le golfe de Siam, Hua Hin attire les Thaïs et les étrangers.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi, par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument.

Ne manquez pas le marché de nuit, soit pour manger des fruits de mer soit pour faire du shopping.

Hua Hin est apprécié des golfeurs avec de nombreux parcours de golf. On n’y trouve une plage avec des parasols ainsi que les activités des stations balnéaires.

 

·Prachuap Khiri Khan.

C’est officiellement la dernière ville du centre de la Thaïlande, mais c’est déjà une ville du sud. Les paysages, tant maritimes que terrestres, sont extrêmement plaisants jonchées d’îlots et de pics karstiques. La mer d’un bleu turquoise bordé de cocotiers ou de philoas.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi, par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Vous vous régalerez de fruits de mer au marché de nuit près de la gare ferroviaire ou dans des restaurants sur le front de mer. C’est une petite ville tranquille pas encore trop polluée par le tourisme.

Vous pourrez louer une motorbike qui vous permettra de belles promenades.

A 6 km au sud, la superbe plage d’Ao Manao avec ses chaises longues et ses deux food courts vous permettra de passer des journées relax en faisant trempette.

Si vous êtes courageux vous pourrez grimper, parmi les macaques, le grand escalier qui conduit au temple Wat Thammikaram d’où vous aurez une vue sur le superbe panorama.

On y produit des noix de coco et des ananas

A une quinzaine de kilomètres au sud vous pourrez faire vos achats (meubles, vêtements, artisanat, bijoux, boutures d’orchidées  les samedis et dimanches au marché birman de Dan Sing Khon (un peu plus loin que le bureau de l’immigration, près du poste-frontière). 

 

Ban Krut, Bang Saphan Noi et Bang Saphan Yai.

 

Ce sont trois petites villes balnéaires et des villages de pêcheurs.

Le tourisme commence à s’y développer.

La superbe plage de Ban Krut est dominé par le temple Wat Tongchai est le bouddha géant.

Ban  Krut est envahi chaque week-end par des bus de touristes bangkokins, venant de l’Isan et du Nord de la Thaïlande.

On y produit des noix de coco et du lait de coco parmi les meilleurs du monde. La production est importante.

Entre Bang Saphan Noi et Bang Saphan Yai, au bord de la plage, le Coral hôtel, tenu par un français accueille de nombreux touristes français dans une ambiance sympathique, surtout lorsque Marco (accompagné par Claude ou des guitaristes thaïs) met en marche son saxo jazzy dans un bar des environs.

 

Chumpon.

À 500 km au sud de Bangkok, la ville de Chumpon, est célèbre pour son joli port de pêche Pak Nam Chumpon, à 500 km au sud de Bangkok.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi, par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument en changeant à Prachuap Khiri Khan.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Des bateaux et des ferries partent de l’embarcadère près de Pak Nam pour  Kho Tao.

C’est une ville plaisante avec des marchés, des temples intéressants et des plages aux environs.

À voir, à environ 40 km au nord, après Pathiou,  le temple surréaliste Wat Keaw Praset : 

Vous pouvez louer une motorbike pour vous y rendre par une route plaisante.

Surat Thani.

C’est une ville commerçante et animée, qui dessert les îles de Kho Samui, Kho Pha-Nga et Kho Tao ainsi que le splendide parc maritime dAng Thong.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong ou Bangkok Noi. (Attention, la gare de Surat Thani est situé à Phun Phin, à 14 km de la ville), par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai, et par mini-van au départ de Victory Monument en changeant à Prachuap Khiri Khan.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

La plupart des visiteurs n’y passe qu’une nuit pour se rendre dans les îles.

Aux environ de Surat Thani allez visiter une école qui enseigne aux singes macaques à cueillir les noix de coco. C’est impressionnant.

A Chaiya, pourrait faire une retraite de méditation au temple Wat Suan Mokkhapalaram (Wat Suanmok). Les retraites durent 10 jours, et sont plutôt dures comme le couchage et la nourriture parcimonieuse une fois par jour, sans parler.

 

 

Nakhon Si Thammarat.

C’est une ville tout en longueur, assez plaisante.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua Lompong par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai. Les trains s’arrêtent Thung Song et vous devrez faire les 40 km bus local.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

La ville ne manque pas de restaurants et le soir de nombreuses échoppes vende de la nourriture locale et musulmane.

Si vous avez de la chance, vous pourrez assister à des séances de marionnettes et de théâtre d’ombres, une spécialité locale, malheureusement assez rare.

 

Phattalung.

C’est une ville située dans ce qu’on appelle géographiquement, la péninsule malaise, une région relativement montagneuse.

Le Mont Phu Khao Ok Talu domine la ville de Phatthalung.

La spécialité de la province est la  production de nids d’hirondelle.

La population est majoritairement bouddhiste, avec cependant un peu plus de 11 de musulmans, dont beaucoup sont d’origine malaise.

 

Hat Yai.

C’est une ville de 200 000 habitants située à 930 km de Bangkok. C’est une des plus grosses villes Thaïlandaises, très commerçante, cosmopolite et animée, où la présence chinoise (bijouterie) est très affirmée.

C’est une plaque tournante qui dessert le sud de la Thaïlande et la Malaisie.

L’offre hôtelière et variée et concerne tous les budgets.

On peut y venir par train depuis les gares de Hua  et par bus depuis la gare routière sud Sai Thai Mai.

La plupart des voyageurs transitent  par Hat Yai pour aller en Malaisie. On peut aussi voir des combats de buffles.

 

Songkhla.

C’est une ville plaisante, avec un quartier ancien, un marché pittoresque et un vaste littoral.

Pour vous y rendre, depuis Hat Yai, emprunter des bus locaux. Sinon il y a des bus qui partent de la gare routière sud de Bangkok, Sai Thai Mai.

Au large, les sociétés pétrolières exploitent de nombreux puits off-shore.

L’offre hôtelière de Songkhla comporte de nombreuses guest House à prix réduit.

Il y a de nombreux restaurants de fruits de mer (Hat Samila) vous pourrez déguster des currys de pinces de crabes ou des calamars frits épicés.

 Pattani

Ville de 50 000 habitants, Pattani est une ville avec un fort caractère musulman.

On n’y accède en bus local depuis Hat Yai ou depuis Yala.

Le front de mer et magnifique.

Les plages environnantes sont parmi les plus belles du pays.

Aux nombreux hôtels chinois bon marché mais décrépis, préférez les hôtels de catégorie supérieure.

Vous pourrez vous restaurer dans les quelques restaurants de la ville et le soir dans les deux marchés de nuit fort sympathique.

Au marché de Ban Palat (mercredi et dimanche) vous pourrez trouver de magnifiques batiks réalisés avec les techniques traditionnelles comme celle du Nord-Est de la Malaisie.

 

Yala.

Ville de 80 000 habitants, qui n’a rien d’excitant et qui tire sa prospérité de l’exploitation des hévéas et de la production du caoutchouc.

On n’y vient en train depuis Hua Lompong (Bangkok) et depuis la gare routière sud de Sai Thai Mai.

Aux nombreux hôtels chinois décrépis, préférez les hôtels de catégorie supérieure.

 

Narathiwat.

C’est une ville moyenne au caractère bien marqué mais très plaisante.

Une grande partie des bâtiments sont en bois.

Vous pourrez louer-vous des vélos pour vous rendre sur les plages (Ao Manao).

Vous entendrez parler le dialecte local, le yawi, mais aussi le thaï et le chinois.

Pour la fête de Narathiwat, vous pourrez assister à un concours de chant de colombes arbitrées par la reine lorsqu’elle est en bonne santé, et à des démonstrations de silà, un art martial local..

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*