Accueil / Destinations / Les autres villes de la Thaïlande du Nord
La beauté de la thailande du nord

Les autres villes de la Thaïlande du Nord

Lampang.

C’est une ville d’environ 60 000 habitants qui, à l’origine, ces développées autour du commerce du teck.

Vous pouvez vous y rendre par bus depuis la gare routière nord de Bangkok, Mo Shit, ou en train depuis Hua Lompong.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Elle comporte de nombreux temples.

Elle est l’exemple de la vie urbaine du Nord, sans le côté business de Chiang Mai.

À une trentaine de kilomètres de la ville, le Thaï Elephant Conservation de Center (centre de protection de l’éléphant thaïlandais) œuvre pour la conservation des éléphants, avec un centre de soins une école de cornac.

Vous y trouverez du papier décoratif fait avec de la bouse d’éléphants et des tableaux peints par les éléphants.

 

Pai.

Il y a encore quelques années, cette ville était célèbre pour la facilité avec laquelle on pouvait s’y procurer toutes sortes de drogues. Cette époque semble révolue.

Pai est une ville paisible et plaisante, située dans une vallée bucolique au milieu des montagnes, des rivières et des sources chaudes.

N’hésitez pas à louer une motorbike pour vous balader dans ce petit paradis.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

On n’y vient en bus ou en mini-van depuis Chiang Mai.

Vous pourrez aller prendre un bon bain agréable dans les sources chaudes de Tha Pai.

    

Nan.

Cette ville de 25 000 habitants, à 668 km de Bangkok, est imprégnée d’histoire.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

C’est un centre important de départ de treks dans les villages des Hill Tribes.

 A 10 kilomètres au nord, une curiosité géologique, la réserve forestière de Tham Phah Tup, comporte des galeries calcaires et des grottes et à Sao Din, (pilier de terre) un phénomène d’érosion, présente de hautes colonnes de terre qui surgisse d’une dépression dénudée, sur plus de 3 ha.

Mae Hong Song.

 

Petite ville de 10 000 habitants, au milieu des montagnes et près d’un petit lac, le Nong Jong Kham, est une ville très tranquille.

Elle doit sa prospérité aux rizières et au commerce de biens de consommation vendus aux parrains de la drogue qui se cachaient de l’autre côté de la frontière, en Birmanie.

C’était aussi un centre important du “Triangle d’Or”.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Un grand nombre de bons restaurants ravira vos papilles grâce à des spécialités locales, le canard laqué à la sauce au miel (Pèt Yaang Namm Chawn), et le poisson à la tête de serpent accompagné de saucisses locales (Plaa Chawn Sai Hua).

C’est un spot important de pour le rafting.

Aux environ de Mae Hong Son,  il y a une quantité de grottes, dont certaines ont servi de sépultures ou s’entrepose des cercueils en bois sculpté.

 

Tak.

C’est une petite ville de 50 000 habitants, située sur la route TransAsia, censée aller d’Istanbul à Singapour (malheureusement de nombreux pays ne sont pas ouverts).

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai, Phitsanulok et Bangkok (gare routière nord Mo Shit).

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Le quartier sud avec ses maisons en Teck est assez plaisant.

Vous pourrez aller faire du canoë, nager, pêcher, et même loger au bord du lac Kheuan Pumiphon.

 

Mae Sot.

C’est la ville frontière, parfois appelé Little Burma en raison des nombreux birmans exilés. Ceux-ci sont méprisés et sous-payés lorsqu’ils sont clandestins comme la plupart d’entre eux. De nombreuses écoles, encore clandestines jusqu’à une époque récente, prennent en charge ces enfants birmans de toutes ethnies.

Des petites O.N.G. comme Menglaba, aident ces écoles, qui survivent dans des conditions précaires.Vous pouyrrez aussi vous débarrasser de vos bouquins en langue anglaise, mais aussi de vos téléphones ordinateurs portables à la Best Friend Library

Mae sot est un point frontière.

De nombreux touristes vienne faire un visa run, mais renseignez-vous auparavant car il est parfois fermé en raison de problèmes au Myanmar.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai, Phitsanulok et Bangkok (gare routière nord Mo Shit).

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Près du Pont de l’Amitié, qui enjambe la Mae Nam Moei,(Moei River)  à 6 km de la ville, il y a un marché important, où vous pourrez trouver de l’artisanat, des meubles, et des bijoux en jade et autres pierres précieuses.

Mae sot est un marché important du jade et des pierres précieuses et vous pourrez voir, près du marché de jour, très coloré, les nombreuses boutiques et le spectacle des “courtiers” qui viennent leur vendre quelques pierres enveloppées dans leurs mouchoirs.

Vous pourrez visiter le centre culturel des Hill-Tribes, au sommet d’une colline surplombant la ville et y acheter du thé du café des fruits et des fleurs et même d’y passer la nuit.

Mae sot est une ville assez animée grâce à la route TransAsia et à la frontière, qui drainent de nombreux camions et voyageurs.

De l’autre côté du Pont de l’Amitié, la ville birmane de Myawadi, est une curiosité et si vous venez à Mae Sot pour un visa run, vous pourrez y passer la journée.

Autour de Mae Sot, sur la rive est de la Mae Nam Moei (Moei River) il y a de nombreux camps de réfugiés qui vivent de façon très précaire.

Espérons que le Myanmar trouvera rapidement une situation politique et économique qui permettra à ces réfugiés de pouvoir retourner dans leur pays dans de bonnes conditions.

 

Sukhothai.

Ville historique, située à 450 km de Bangkok, Sukhothai (l’Aube du Bonheur) fut la première capitale de la Thaïlande.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai, Phitsanulok et Bangkok (gare routière nord Mo Shit).

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Vous pourrez manger dans de nombreux restaurants et au marché de nuit située près du pont.

Ne manquez pas le magnifique parc historique de Sukhothai (45 km²) que vous pourrez visiter en bicyclette pour un prix dérisoire et qui figure au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. À l’intérieur des fortifications, vous pourrez visiter 21 monuments historiques, mais aussi 70 sites situés à l’extérieur.

Comme partout en Thaïlande, on peut facilement manger aux environ, mais aussi pique-niquer dans un cadre agréable.

Phitsanulok (Song Khwae ou ville des deux rivières).

Cette ville de plus de 100 000 habitants, qui a été une capitale du pays pendant 25 ans, est bâtie au confluent de la Mae Nam Khwae et de la Mae Nam Nan.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai et Bangkok (gare routière nord Mo Shit), mais aussi en train, depuis la gare ferroviaire de Bangkok.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Il y a de nombreux excellents restaurants et le marché de nuit au bord de la rivière, dont la spécialité est le phak bung lawy faa, des liserons d’eau flambés servis d’une façon extrêmement spectaculaire. Sur la Mae Nam Nan, le soir, vous trouverez des restaurants flottants illuminés et un bateau restaurant.

Certains restaurants servent des kuaytiaw hawy khaa (nouilles de riz jambes pendantes), qui tirent leur nom de la façon dont sont ainsi les clients, sur un banc au bord de la rivière.

Vous pourrez visiter la fonderie de Bouddha en bronze du sergent-major Thawi, grand spécialiste des traditions thaïlandaises.

Nakhon Sawan.

C’est une ville de la région Nord de la Thaïlande, situé près du confluent des rivières Ping et Nan, qui forment la Chao Phraya. Elle  située dans la plaine centrale où l’on parle le thaï “officiel”.

C’est la 5ème ville de Thaïlande, donc assez grande.

On peut y venir en bus depuis Chiang Mai et Bangkok (gare routière nord Mo Shit), mais aussi en train, depuis la gare ferroviaire de Bangkok.

L’offre hôtelière (hôtel et guest houses) très variée, satisfera tous les budgets.

Dominique est un voyageur passionné par les voyages et plus particulièrement les voyages en Thaïlande et en Asie, où il vit depuis plusieurs années.Il vous fait voyager sur ce blog et est aussi le directeur marketing du site Internet www.monimmobilierthailande.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*